• "Leloa" - Extrait du nouvel album NAIZ

     

    UN PEU D'HISTOIRE

    “J’ai voulu cet album comme le voyage de quelqu’un qui partant de chez lui, l’odeur de sa terre en bandoulière, traverse d’autres quartiers, son voisinage, d’autres banlieues, d’autres pays, d’autres peuples, et chaque fois, s’enrichit de toutes les rencontres qu’il a faites”.

    Peio SERBIELLE présentait ainsi son dernier album “EUSKADI KANTA LUR” (“Pays Basque, Terre de Chant” SONY / 1997). Chantre du nomadisme - et donc du métissage -, Peio SERBIELLE est basque et fils de sa terre, le Pays Basque. Et toujours GRAND OUVERT sur le MONDE…

    Depuis longtemps, Peio SERBIELLE est en voyage. Entre chez lui et l’Ailleurs. Sur la TERRE. Sa terre et celles des autres. Loin d’une tradition fossile, Peio SERBIELLE multiplie les rencontres artistiques et humaines. Ici et Ailleurs... en France, Allemagne, Bulgarie, Espagne, Canada, etc. Toujours à cheval entre l’ancrage et la modernité.

    Car Peio SERBIELLE est un curieux. Ses multiples collaborations musicales en témoignent Peio SERBIELLE est aussi un bucolique. Alors il prend le temps... d’apprendre.

    A 18 ans, il apprend le basque. “Parce que, dit-il, dans ce pays, de ne pas savoir cette langue, j’avais l’impression d’être unijambiste !!”.

    A 18 ans, il connaît déjà le piano, la guitare et l’écriture.

    En 1987, choisissant de ne se produire qu’en basque, il fait son entrée dans la chanson.

     

    La détentionS'ENCHAINENT ALORS 

    . un premier disque sur un label bayonnais (AGORILA / 1990), des débuts parisiens remarqués, les Francofolies,

    · un contrat chez UNIVERSAL pour deux albums “ENE SOEK” (“Mes Regards” - 1992) et “ZUK EGIN GAUA” (“Invente ta nuit” - 1994), une tournée internationale, Peio s’affirme, dès lors, comme une des personnalités dans le monde de la “WORLD MUSIC”.

    · un quatrième disque chez EPIC/SONY “EUSKADI KANTA LUR” (“Pays Basque, Terre de Chant” - 1997) autour de musiques traditionnelles revisitées

    . En 2001, Peio Serbielle sera récompensé pour l'ensemble de son oeuvre par Le Grand Prix SACEM de la Musique Traditionnelle et des Musiques du Monde (Paris)

    · puis en mai 2006, sortie du disque EGON "Le Chant des Légendes Basques" (c/o SONY/BMG).

    Produit par Xavier MARCOS et Philippe PALLARO, compositeurs et arrangeurs, Peio SERBIELLE - figure emblématique de la scène musicale basque -, écrit les textes des chansons originales, participe aux arrangements et à la composition de certains autres et prête sa voix à quatre des titres de l'album.

    . Et fin 2008, sortie du disque "NAIZ" – premier opus du triptyque NAIZ - ZARA - GARA (Je Suis - Tu Es - Nous Sommes) - qui reprend une partie des rencontres scéniques (concerts, plateaux radios, TV …) réalisées avec des artistes issus de la scène basque et d'ailleurs. 

    Cet album, avec lequel Peio est actuellement en tournée, est avant tout une histoire d'Homme. Une histoire de Blessure, aussi. Un cri d'Amour lancé à la face d'une société et de ses mentors qui pratiquent la palinodie à tout va ! Sans vergogne ! Et qui n'hésitent pas à renier aujourd'hui ce qu'ils ont adoré hier …

    Une histoire de tendresse. Aussi. Parce que, sans la tendresse, et partant, ces mégatonnes d'Amour que nous nous devons de donner à l'Autre, rien n'existe … Rien ne peut exister !

    Une histoire d'Espoir enfin ! Sans attendre ce voyage … vers demain ! Une invitation à demeurer en haleine, mûs par ce prurit de curiosité et d'indignation pour refuser tout ce qui ne nous correspond plus.

    C'est aussi une nouvelle direction artistique. Réalisé sur la Route : "A la maison" comme dit Peio, avec un studio mobile. Sans nul doute, cet album est plus acoustique que ses précédentes réalisations.


    votre commentaire