• Ils ont dit de lui ...

    J’ai connu Peio, il y a douze ans, lorsque je travaillais chez Polygram, éditeur de deux de ses albums. Très vite notre passion commune pour la musique et la poésie permit à une simple rencontre de se muer en amitié.

    Peio est un ambassadeur par la musique et par les mots du Pays Basque, de sa culture. C’est un adversaire militant de toutes formes de violences, un homme honnête, respectueux de l’autre et de sa liberté, passionné et infatigable voyageur portant ces valeurs d’amour aux autres régions, à leurs peuples.

    Son travail, c’est cette musique. Le laisser en prison, c’est l’empêcher de mener à bien ce travail, c’est le briser.

    Patrick Aillet - Responsable des éditions et programmateur musical au Théâtre National de Bretagne

     

    Je connais Peio Serbielle depuis plus de 12 ans, ayant été son Ingénieur du Son pour l’ensemble de ses spectacles de 1992 à 2001.

    Peio compte parmi les personnes les plus généreuses que je connaisse, et son action dans des cadres culturels et associatifs en témoigne. Au-delà de son immense générosité, sa vie est construite sur l’amour des autres sans exclusion.

    Mon expérience personnelle réside dans les innombrables conversations que nous avons eues ensemble, et au cours desquelles Peio a toujours affiché une très grande attention pour les autres et la condamnation sans appel ni justification des violences de tout ordre.

    J’ai été choqué d’apprendre son incarcération au mois d’octobre dernier tant il me semble que celle-ci ne peut en aucun cas être justifiée.

    Je soutiendrai Peio au mieux de mes moyens afin qu’il recouvre la liberté au plus vite.

    François Deffarges - Ingénieur du Son

     

    L’ arrestation de Peio SERBIELLE est une méprise, sa détention une aberration.

    Je le fréquente depuis 1992 et je sais, par instinct, mais aussi parce que c’est mon métier, que cet artiste est un juste, un poète libre et courroucé au service de la vie et des fraternités. C’est de la lave saine et nécessaire qui coule dans ses mots, dans sa musique. Il est pétrit de la terre et des vents basques qui dépassent toujours amplement de toute la force des mondes qui l’habite.

    Il est un passeur vivant. Un cri debout. Il est colère et vigilance, talent de nos mémoires au service de la paix. Un témoin contemporain utile.

    Didier Schillinger (éditeur) - Editions Opale

     

    Peio SERBIELLE est un artiste, un homme de cœur, une voix, le contraire d’un homme machinant des coups bas. Aucun objet, aucun document n’a été trouvé dans sa maison qui le prouverait.

    Accueillant par tempérament, hospitalier par tradition basque, son hospitalité est son art de vivre. Cela est manifeste dans l’éclectisme de ses chants, de ses rythmes et de ses musiques.

    Je souhaite que l’incarcération de Peio SERBIELLE ne se prolonge pas.

    Monseigneur Molères - Evêque de Bayonne

     

    J’estime que le rôle d’un Conseiller Général c’est aussi d’éviter d’arracher les racines à ceux qui apportent l’espoir.

    Si on coupe cette force qui nous permet de lutter pour notre pays, on n’ira pas loin.

    Jean-Pierre Mirande - Conseiller Général UDF de Mauléon


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :